Rencontre avec le Dogue de Bordeaux

Le Dogue de Bordeaux est l’une des plus anciennes races françaises. Il est de type brachycéphale molossoïde typique. C’est un chien très puissant, avec un corps très musclé tout en conservant une silhouette générale harmonieuse. Le Dogue de Bordeaux est étonnamment célèbre en tant que race. Le chien qui accompagnait Tom Hanks dans « Turner and Hooch » était un Dogue de Bordeaux, et les visages plissés et masqués caractéristiques des Dogues sont souvent utilisés comme abréviation pour désigner des mâtins et des bulldogs puissants et menaçants dans les dessins animés et l’imagerie populaire. Malgré le nom et le caractère typiquement français du Dogue de Bordeaux, ses origines sont très probablement le résultat de l’occupation relativement brève par l’Angleterre de la province d’Aquitane, dans le nord-ouest de la France. Au cours de cette période, les historiens de la race croient maintenant que les Mastiffs anglais étaient des chiens de garde français locaux, ce qui a donné naissance à quelque chose de similaire au Dogue de Bordeaux connu aujourd’hui.

Apparence générale

Le Dogue de Bordeaux, également appelé le Mâtin français et parfois appelé le Bouledogue de Bordeaux, est un mâtin court et trapu avec une tête énorme, lourde, large et ridée. La tête est une caractéristique très importante pour l’évaluation de cette race. Les mâles d’exposition de qualité supérieure ont une circonférence de tête de 68-75 cm. La mâchoire est inférieure et puissante. Le Dogue doit toujours avoir un masque noir ou rouge qui peut être distingué du reste de la robe autour et sous le nez, y compris les lèvres et le bord des yeux. Les narines sont très ouvertes. Le museau doit être au maximum d’un tiers de la longueur totale de la tête. Les lèvres supérieures pendent épaisement sur la mâchoire inférieure. La peau du cou est lâche, formant un fanon visible. En général, la peau est épaisse. Les oreilles pendent vers le bas. Le corps est épais, avec une ligne supérieure courte et droite et une croupe légèrement arrondie. Les pattes avant doivent être droites et avoir une ossature lourde. La queue droite commence en gros à la base et se rétrécit ensuite en pointe. Elle ne doit pas atteindre un niveau inférieur à celui des jarrets. Le poil court et doux se décline en tons de fauve à acajou avec un masque noir ou rouge. Le Dogue de Bordeaux ronfle et bave. Son expression sérieuse, sa carrure trapue et athlétique, et son assurance le rendent très imposant.

Tempérament

Le Dogue de Bordeaux est une race intrépide et parfois agressive, ce chien n’est pas recommandé pour un environnement domestique moyen. On dit de cette race qu’elle a des personnalités distinctes. Calme et doux par moments, mais protecteur et dominant à d’autres moments. Les éleveurs ont beaucoup adouci le tempérament de ce chien par rapport à sa férocité originelle. C’est une race très intimidante, qui peut aussi être calme et douce si l’environnement familial et la socialisation sont adéquats. Race puissante, le Dogue de Bordeaux se comporte bien avec les enfants mais doit toujours être surveillé. Le Dogue de Bordeaux a un faible niveau d’énergie, compte tenu de sa taille, ce qui peut en faire une race modérément frustrante en matière de dressage. Bien que le Dogue soit extrêmement intelligent, il peut souvent devenir tout simplement trop fatigué pour travailler avec un dresseur pendant plus d’une heure ou deux à la fois. Toute personne qui s’intéresse au Dogue de Bordeaux parce qu’elle pense que sa grande taille doit correspondre à un niveau élevé d’énergie et de gaieté serait bien avisée de chercher ailleurs.

Le toilettage

De taille moyenne, cette race ne nécessite que peu ou pas d’entretien. Pour éliminer l’excès de poils, un brossage avec une brosse à poils fermes serait une bonne idée, mais un essuyage avec une serviette sèche ou un gant de toilette humide devrait suffire.

Problèmes de santé et espérance de vie

Comme pour de nombreux chiens lourds, la dysplasie de la hanche est un problème important. Les dogues de Bordeaux sont également susceptibles de développer certaines formes de cancer. L’une des maladies spécifiques à la race est liée à la tête du chien, plus grosse que la moyenne, qui peut causer des problèmes aux femelles pendant la mise bas. Leur espérance de vie est de 10 à 12 ans.

Niveau d’activité

Bien qu’on ne le pense pas forcément (vu la taille imposante du Dogue), le Dogue de Bordeaux n’a pas besoin de faire beaucoup d’exercice pour rester en bonne santé. En fait, c’est plutôt l’inverse qui est vrai : trop d’exercice pendant la première année de vie du chien peut entraîner un sous-développement ou une surcharge des os et des muscles, ce qui peut entraîner de graves problèmes de santé (voire une mortalité précoce). Il est donc sage de limiter l’exercice du Dogue de Bordeaux pendant ses premières années, en ne jouant avec lui qu’une heure par jour.

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*