Le chien est un carnivore, son anatomie est celle d’un mammifère très développé. Pendant des siècles et cela depuis l’origine du chien, l’homme a cherché à modifier l’anatomie du chien pour mieux exploiter ses forces et ou pour améliorer son esthétique

Les pattes du chien

Les pattes du chien sont équipées de coussinets qui servent à absorber les chocs. Ils abritent les glandes sudoripares. A la différence de celle du chat, les griffes du chien ne sont pas rétractiles (elles poussent à un rythme constant)

La silouhette du chien

L’apparence de la plupart des chiens sauvages ou domestiques est sensiblement la même. Ils ont :

  • un corps souple
  • de longues pattes
  • une longue queue. Cet organe leur permet de conserver l’équilibre et communiquer avec les autres)
  • de grandes oreilles (bien dressées)
  • de bons yeux, pour voir loin

Ces caractéristiques sont celles du chasseur : parfait pour repérer les proies, leur courir après et les maîtriser !

La denture du chien

Combien de dents un chien a t-il ? Un chien adulte possède 42 dents dont 4 canines qui déchirent les proies et 4 molaires et prémolaires appelées carnassières, qui broient les aliments

Le squelette du chien

Le squelette, c’est la charpente du chien : elle assure au chien une force, une souplesse et une grande rapidité ! Des sélections excessives ont toutefois pu entraîner des pathologies vertébrales, respiratoires ou articulaires !

Les organes du chien

Les organes du chien sont, pour l’essentiel, les mêmes que ceux de l’homme. Il dispose d’une langue, d’un coeur, d’une trachée, d’une colonne vertébrale, de reins, ‘une vessie, d’un estomac

Carnivore ou omnivore ?

Même s’il montre un attitude de chasseur charognard concernant la nourriture, le chien n’est pas un carnivore strict. Son alimentation s’apparente à celle d’un omnivore car son appareil digestif accepte aussi bien les fruits que la viande crue !